DES QUESTIONS ?






Aide à la lecture
Nous contacter

Zoom sur un partenaire

© DIRECCTE

Le SMIA, service de santé au travail, région d’Angers

M. Bruno Wacquez, directeur du SMIA et Anne-Claire Gillard, médecin responsable des équipes pluridisciplinaires, ont accepté de répondre à nos questions.

QUI ETES VOUS ?

Le SMIA est un service de santé interentreprises qui suit 120 922 salariés issus de 10 464 entreprises adhérentes, pour tout le bassin angevin. Les entreprises suivies sont essentiellement des TPE et PME, puisque 77% ont moins de 10 salariés. Notre service a des centres médicaux permanents à Avrillé, Saint-Sylvain-d’Anjou et Angers.

La mission de ce service est d’éviter toute altération de la santé des salariés du fait de leur travail.

Le SMIA compte aujourd’hui 153 salariés. La composition de nos équipes montre clairement les évolutions en cours dans le monde de la santé au travail. En effet, les médecins du travail animent et coordonnent des équipes pluridisciplinaires avec des infirmiers, un médecin collaborateur et des internes, des assistantes en santé et sécurité au travail (ASST), mais aussi des spécialistes dans divers domaines sur lesquels ils peuvent s’appuyer : des hygiénistes du travail, des ergonomes, un psychosociologue. Ces équipes ont aussi des relais qui proposent d’autres types d’actions en entreprise : des formatrices (sauveteurs secouristes du travail, PRAP, manutention des malades), conseillères en hygiène et EPI, documentaliste.

Par ailleurs, le SMIA est le porteur du Service d’Aide au Maintien à l’Emploi des Travailleurs Handicapés (SAMETH) dans le cadre de l’offre de service développée par l’Agefiph pour le département du Maine et Loire.

 

QUELLES ACTIONS EN MATIERE DE PREVENTION DES RISQUES ?

Notre action est guidée par plusieurs objectifs.

Le premier est de répondre aux besoins de nos adhérents en apportant appui et conseils aux entreprises et à leurs salariés dans toutes les actions quotidiennes d’évaluation et de préservation de la santé et de la sécurité. C’est un vaste sujet ! Ceci passe notamment par la réalisation d’une fiche d’entreprise qui dresse un panorama de la situation de santé et de prévention des risques dans une entreprise. Tout est fait pour aider l’entreprise à progresser dans sa maitrise des risques professionnels et lui donner les outils pour la rendre autonome en terme de prévention.

Le second est de construire, dans le cadre d’un projet de service, des actions collectives de prévention sur des thèmes choisis par l’ensemble des équipes. Les thèmes pour la période en cours sont le risque chimique (action dans les garages, action sur les risques liés à l’amiante, action sur les CMR), les troubles musculosquelettiques, les risques psychosociaux et les vibrations. Les actions entreprises vont de la sensibilisation à la formation en passant par la réalisation d’outils ou de brochures et des campagnes de mesurages ou d’évaluation.

En complément, des groupes de travail thématiques sont mis en place, nourris des expériences des membres de ces équipes sur des sujets aussi variés que la silice, les addictions, les liens entre TMS et RPS dans les EHPAD ou les risques multiples dans les métiers de la coiffure.

 

POURQUOI PARTICIPER AU PRST3 ?

Notre participation au PRST3 s’inscrit dans la continuité de cette recherche de travail pluridisciplinaire sur les sujets de santé et de prévention des risques professionnels que nous avons décrits tout à l’heure. Travailler sur des sujets concrets, issus de besoins identifiés par les équipes et l’ensemble des participants à l’élaboration du PRST3, faire connaitre les observations et expériences de terrain, rendre visibles et lisibles leurs actions sur ces sujets : autant de raisons pour rejoindre un projet régional dans lequel des partenaires variés viennent agir en commun.

Ces initiatives devraient permettre d’avoir des outils et des projets partagés par les différents préventeurs et d’être plus efficients.

 

Voir toutes les actus